Au service des salariés et des entreprises, les OPCO, qui sont des opérateurs de compétences, ont remplacé depuis début 2019 les organismes paritaires collecteurs agréés que l’on appelait communément OPCA. L’un des rôles des OPCA était de collecter les fonds de la formation professionnelle auprès des entreprises. Mais ce n’est plus d’actualité. Les opérateurs de compétences, ont des missions un peu différentes. 

Comme les OPCA, les opérateurs de compétences continuent d’assurer le financement de l’alternance, selon les niveaux de prise en charge fixés par les branches professionnelles. Ils financent donc le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation ainsi qu’un dispositif créé début 2019, la Pro-A (reconversion ou promotion par alternance).

Une de leur mission est aussi de soutenir financièrement l’évolution professionnelle de certains salariés qui souhaiteraient développer de nouvelles compétences, en vue d’un changement de métier ou d’une reconversion. Ce soutien se traduit notamment par le biais du compte personnel de formation (CPF) dans le cadre de projets de transition professionnelle (CPF de transition).

Les OPCO assurent un service de proximité auprès des entreprises, mais pas toutes : seulement auprès des TPE-PME dont les effectifs ne dépassent pas 50 salariés. Le but est de permettre à leurs employés d’accéder plus facilement à la formation professionnelle. Ainsi, si vous êtes salarié d’une petite entreprise, vous pouvez solliciter l’OPCO dont relève votre employeur pour obtenir des informations sur le financement d’un éventuel projet de formation. 

La liste officielle des OPCO

Depuis le 1er avril 2019, il existe 11 opérateurs de compétences, lesquels représentent l’ensemble des branches professionnelles en France (soit près de 329 branches). Cela signifie que toute entreprise est rattachée à un OPCO, en fonction de son activité, même si elle n’est pas couverte par une convention collective.

startup-593341_1920
  • AFDAS (Culture, médias, loisirs, sport),
  • ATLAS : Services Financiers,
  • Cohésion Sociale,
  • AKTO : Entreprises à forte main d’œuvre, travail temporaire,
  • OCAPIAT : Agriculture, pêche, agroalimentaire
  • 2I : interindustriel
  • Construction
  • Mobilité
  • Mobilités
  • Santé
  • Commerce
  • Entreprises de mobilité