Vous êtes salarié

Vous pouvez vous orienter vers :

LE PLAN DE FORMATION DE VOTRE ENTREPRISE

Pour qui ?
Salariés en CDD ou en CDI sans condition d’ancienneté.

Principe :
Le plan de formation, planifié sur l’année, regroupe l’ensemble des actions de formation à l’initiative de l’employeur. Vous pouvez dans ce cadre faire une demande de prise en charge d’une formation présentant un intérêt direct avec votre travail.

Comment faire ?
Présentez votre demande à votre employeur.

 

LE CPF (COMPTE PERSONNEL DE FORMATION)

Le compte personnel de formation créé par la loi du 5 mars 2014, a été mis en place à compter du 1erjanvier 2015. 
La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 (dite loi « Travail ») a créé, à compter du 1er janvier 2017, le compte personnel d’activité (CPA), qui regroupe, désormais, les droits issus du compte personnel de formation (CPF), du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) et du compte engagement citoyen (CEC), nouveau dispositif créé par cette même loi. Le CPA permet d’utiliser les droits acquis sur ces différents comptes afin de sécuriser le parcours professionnel du salarié.

Le compte personnel de formation est un des éléments constitutifs du compte personnel d’activité.

Pour qui ?
Le compte personnel de formation est ouvert et fermé dans les conditions définies pour le compte personnel d’activité, dont il constitue l’un des éléments. Ainsi, sous réserve des précisions figurant dans la fiche consacrée au CPA :

  • toutes les personnes de 16 ans et plus sont titulaires d’un compte personnel de formation,
  • par dérogation, les jeunes de 15 ans, ayant signé un contrat d’apprentissage, sont également concernés,
  • le CPF est fermé à la date du décès de la personne. A compter de la date à laquelle son titulaire a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, le compte personnel de formation cesse d’être alimenté, sauf lorsque le titulaire du compte exerce certaines activités bénévoles ou de volontariat.

Chaque personne dispose, sur le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr d’un espace personnel sécurisé lui permettant d’activer son compte personnel de formation.
Ce site lui permet également :

  • d’accéder aux informations qui le concernent (par exemple : le nombre d’heures créditées sur son compte) ;
  • d’obtenir des informations sur les formations auxquelles il peut recourir dans le cadre du compte personnel de formation (cf la liste des formations éligibles au compte personnel de formation) ;
  • d’avoir un premier niveau d’information sur les financements de formation.

Principe :
Le compte personnel de formation permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et, sous réserve de l’exception mentionnée ci-dessous, jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du CPF, et plus généralement du CPA www.moncompteactivite.gouv.fr dans lequel il s’intègre, est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

Par exception au principe mentionné ci-dessus, le CPF peut continuer d’être alimenté même lorsque son titulaire a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, et ce au titre des activités bénévoles et de volontariat qu’il exerce.

Le compte personnel de formation s’est substitué au droit individuel à la formation (DIF), avec reprise des droits acquis sur ce dernier.

CPA, CPF, CEC pour les agents de la fonction publique, pour différentes catégories d’agents des chambres d’agriculture, des chambres de commerce, des chambres de métiers et de l’artisanat, pour les travailleurs indépendants.

Plus d’informations sur le site travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle

 

LE CIF (CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION)

Pour qui ?

  • Salariés en CDI justifiant d’une ancienneté de 24 mois consécutifs ou non (CDI, CDD ou Intérim), dont 12 mois dans l’entreprise où la demande est faite. Si vous êtes salarié dans une entreprise artisanale dont le nombre de salariés est inférieur à 10, l’ancienneté nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un congé individuel de formation est portée dans ce cas à 36 mois dont 12 mois au moins dans l’entreprise où la demande est faite.
  • Salariés ou anciens salariés en CDD justifiant d’une ancienneté en tant que salarié (CDI, CDD, Intérim) de 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD, au cours des 12 derniers mois.

Principe :
Le CIF est à l’initiative du salarié et nécessite l’autorisation d’absence de l’employeur. La durée du congé correspond à celle nécessaire à la formation.

Comment faire ?
Présentez votre demande à votre employeur afin d’obtenir une autorisation d’absence puis adressez votre dossier à l’organisme financeur.

 

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

Pour qui ?
Salariés en contrat à durée indéterminée :

  • dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail
  • qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou âgés d’au moins 45 ans et disposant d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans l’entreprise qui les emploie
  • qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise
  • les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou les hommes et les femmes après un congé parental
  • les bénéficiaires de l’obligation d’emploi : handicapés…

Principe :
La période de professionnalisation a pour objet de favoriser, par des actions de formation, le maintien dans l’emploi des salariés sous contrat à durée indéterminée. Elle est à l’initiative du salarié ou de l’employeur.

Comment faire ?
Présentez votre demande à votre employeur

Vous êtes travailleurs handicapés ?
Rapprochez-vous de l’AGEFIPH

Cela peut vous intéresser