Permis D

Public concerné :

Personnel visant le permis de conduire D pour un véhicule de transport en commun de plus de 9 places assises.

Objectifs :

Se préparer aux épreuves du permis D. Être capable de con-duire en sécurité un véhicule de transport en commun de plus 9 places assises, attelé éventuell-ement une remorque (max 750kg -voir permis DE pour conduite avec remorque de plus de 750 kg). Code de plus de 5 ans : repasser une Epreuve Théorique Générale.

Pré-requis :

Être titulaire du permis B, être reconnu apte auprès de la com-mission médicale des permis de conduire. Avoir plus de 24 ans. Français lu, écrit, parlé. Calculs élémentaires.

Encadrement :

Enseignants titulaires du B.E.P.E.C.A.S.E.R. Mention Groupe Lourd.

Validation :

Si réussite à l’examen du permis de conduire et de la sécurité routière, obtention du Code et du permis conduire D.

Véhicules voyageurs – Permis D avec Code de la route

Accueil, présentation stagiaires et formateur, du programme et objectifs de formation.

ETAPE 1 – mise à niveau du Code de la route :

Durée : 21h à 42h. Nota bene : si échec au 1er examen. Possibilité de renouveler l’étape 1.

Remise à niveau du candidat de ses connaissances du Code de la route.

ETAPE 2 – apprentissage hors circulation :

  1. Préparation à l’épreuve de code de la route spécifique.

Notions de mécanique du véhicule (fonctionnement et entretien des moteur, embrayage, boîte de vitesses, direction, suspension, système de freinage, …). Notions sur le transport en commun (parc des véhicules, structure, …), notions sur la réglementation des transports et sur les documents conducteur (temps de conduite, de repos et d’utilisation des moyens de contrôle).

  1. Préparation aux questions (écrites et orales) en mécanique et sécurité routière (alcool, fatigue, assurances): comportements en cas d’accident (protéger, alerter, secourir, savoir manipuler les systèmes de prévention d’incendie ; notions de secourisme routier, constat amiable).
  2. Connaître les règles élémentaires de sécurité comme celles liées au  véhicule en marche ainsi qu’à l’arrêt (installation des passagers, (dé)chargement de leurs bagages, …)
  3. Enseignement de conduite – utilisation rationnelle du véhicule : Connaissance du véhicule (gabarit, …, principaux organes, commandes et tableau-bord) et des accessoires, installation au poste de conduite, vérifications du véhicule avant départ (niveaux, pneus, freins, feux, …), manœuvres (diriger le véhicule en marche avant et arrière, arrêts de précision).

ETAPE 3 – apprentissage en circulation :

Montrer une maîtrise suffisante des commandes et accessoires du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses en circulation sur routes, en ville et sur autoroutes : savoir passer les vitesses, respecter les règles de circulation, adapter sa vitesse et distances de sécurité, choisir la voie de circulation, franchir les intersections et changer de direction, s’arrêter, stationner, croiser, dépasser, être dépassé, prendre un virage.

Connaître les situations présentant des difficultés particulières : s’insérer dans une circulation rapide, conduire dans une circulation dense et dans une file de véhicules, adapter la conduite à des conditions ou la visibilité et l’adhérence sont réduites.

Montrer son degré d’autonomie dans la réalisation d’un trajet (choisir et suivre un itinéraire).

ETAPE 4 – examen du permis de conduire

En cas d’échec :

  • Si échec à l’épreuve ‘plateau’, le candidat ne poursuit pas l’examen (‘pas circulation’) : rattrapage jusqu’à réussite épreuve plateau.
  • Si échec sur la route ‘en circulation’ et réussite à l’épreuve ‘plateau’, le candidat conserve la validation de l’épreuve ‘plateau’ – rattrapage (maxi = 5 rattrapages, après quoi repassage re-formation complète des étapes 1 à 4).

Evaluation des acquis :

Sanction en étape 1 : Obtention de l’ETG (épreuve Théorique Générale : ‘code de la route’ du permis B). Rappel – exemptés de l’ETG : titulaire de moins de 5 ans de permis de conduire.

Connaissances pratiques (étape 2 – hors circulation) par le formateur (évaluation des acquis avant examen au cours des conduites hors circulation) puis examen ‘plateau’ par Inspecteur de permis.

Connaissances pratiques (étape 3 – en circulation) par le formateur (évaluation des acquis avant examen au cours des conduites en circulation) puis examen ‘circulation’ par Inspecteur de permis (étape 4).

 


Méthodes et moyens pédagogiques :

Formation et validation selon la note d’organisation pratique et selon le REMC. Salle équipée d’un ensemble multimédia. Véhicule poids lourds. Questions et réponses individuelles.

Horaires :

8h30-12h 13h15-16h45 (horaires et lieu confirmés sur convocation)

Documentation remise :

Kit box D / DE remis à chaque stagiaire.

Cela peut vous intéresser