Chef de manoeuvre levage

Public concerné :

Salarié visant un recyclage lui permettant de piloter en sécurité un conducteur d’engin de levage (grues, ponts-roulants, …) et de manutention de charges.

Niveau : sans qualification

Objectifs :

Valider ses connaissances des règles de prévention de la vérification de l’élingage et pour diriger (gestes commandement) en sécurité les manœuvres de levage (manutention lourde, retournement de pièces, …), conformément aux obligatoires réglementaires.

Pré-requis :

Expérience à diriger en sécurité un conducteur d’équipements de levage. Avoir plus de 18 ans, être reconnu apte par la médecine du travail. Avoir tenue de travail, et équipements de protection individuelle. Lire, écrire et parler le français.

Encadrement :

Formateur-Testeur GO! expérimenté en levage.

Validation :

Attestation de formation ‘Chef de manœuvre en levage’.

Renouvellement (recyclage) : aussi souvent que nécessaire, conseillé tous les 3 ans.

Chef de manœuvre en levage (grues, ponts-roulants)

Connaissances théoriques

1 – Le Chef de manoeuvre (définition, rôles, devoirs, responsabilités par rapport aux grutiers, pontiers, élingueurs, aux engins de levage et leurs spécificités).

2 – Les acteurs de la prévention et la réglementation applicable :

  • La réglementation (responsabilité civile, responsabilité pénale): texte de la Sécurité-Sociale, arrêtés BTP 01/01/1965 & 01/01/1995, Code travail An.1 art R4312-1 & R4324-1, normes NF EN 14439 + A2 (grues-tour), NF E 52-081 (règles de calcul), NF E 52-082 (règles générales de sécurité).
  • Condition d’implantation, de mise en service d’exploitation des engins de levage.

3 – Mode de communication avec le conducteur : les gestes de commandement (tableau normalisé).

4 – Les consignes de sécurité sur les chantiers,

5 – L’élingage (les matériels et les techniques) pour grues (à tour, mobiles, auxiliaires) et ponts-roulants :

  • consignes d’utilisation et de sécurité, conditions de stabilité ;
  • les 10 règles pour élinguer en sécurité ;
  • influence de l’angle d’ouverture en élingage ;
  • positions de sécurité pendant et après l’élingage ;

6 – Calculs et interprétations d’abaques de levage…

Mise en pratique

1 – Prise de poste, vérification du port des EPI, inspection commune préalable du chantier, établissement-lecture du Plan de prévention et des consignes de sécurité (analyse des risques liés aux levages et manutentions, balisage du chantier, plan de levage à 2 grues, droit de retrait, …).

2 – Exercices pratiques de vérification de l’élingage et de pilotage de manoeuvres (pièces diverses) :

  • choix (examen d’adéquation) des moyens par rapport aux caractéristiques des charges manutentionnées et aux conditions environnementales (météo), contrôle réglementaires des engins levage, préparation et pose des élingues et accessoires (équilibre de la charge) ;
  • respect du cycle de l’engin ;
  • signaux AFNOR (sifflets et gestes) ;
  • position de l’élingueur pendant le transport ;
  • le levage : maîtrise du déplacement, balancement et dépose de la charge ;
  • opérations de fin de service, communication.

3 – Conduite à tenir en cas d’accident.

Évaluation des acquis

1 – Test des connaissances théoriques : réglementation, vérification de l’élingage, pilotage de manœuvres (gestes de commandement).

2 – Test des connaissances pratiques : adéquation-vérification des équipements de levage, vérifier un élingage la charge (angles d’ouverture), guider-piloter (gestes de commandement, les interdits, …) un conducteur d’engin de levage.

 


Méthodes et moyens pédagogiques :

Adaptation aux stagiaires. Présentation par vidéoprojection (salle multimédia). Animation interactive sur la base d’expériences vécues. Questions et réponses individuelles. Cours, exercices et corrigés. Mise en situation (pratique) avec engins de levage. Évaluation par QCM.

Horaires :

8h30-12h 13h15-16h45 (horaires et lieu confirmés sur convocation)

Documentation remise :

Livret stagiaire : ‘élingages’, ‘Gestes de commandement’

Cela peut vous intéresser