Nom de la société TOUL 03 83 43 42 42 Nom de la société WOIPPY 03 87 62 63 64 Nom de la société OBERNAI 03 88 48 88 48

Le test CACES®

Le déroulement d'un test CACES® est réglementé par les recommandations et le FAQ. Il est important pour que les tests soient valides et que la réglementation soit respectée:

- Le testeur doit être une personne physique différente du formateur.
- Un testeur ne peut valider que 6 tests par jour sauf pour les catégories 1, 2 et 6 des chariots élévateurs pour lesquels ont peut en tester 9.
- Le test doit être réalisé sur un engin en bon état et conforme à la réglementation : certificat de conformité, visite générale périodique à jour (Tous les 6 mois pour les engins de levage et tous les ans pour les autres engins), présence de la notice d'utilisation et du carnet d'entretien.
- Un CACES® ne peut-être délivré que sur la catégorie d'engin sur laquelle le test est réalisé. Exemple : Si le test R386 est réalisé sur une nacelle de catégorie 1B le testeur ne peut pas délivrer le caces 1A. Une personne qui possède tous ses caces en R386 (1A, 1B, 2A, 2B, 3A et 3B) doit avoir passer 6 tests pratiques.

Les moyens mis à disposition pour la réalisation de tests pratiques sont imposés par les différentes recommandations CNAMTS.

Moyens techniques nécessaires

Cliquez sur l'engin pour télécharger le document

Picto-pelle

Picto-nacelle

R372m : Engins de chantier

R386 : Nacelles élévatrices

Picto-chariot

Picto-grue-aux

R389 : Chariots élévateurs

R390 : Grues auxiliaires

L'autorisation de conduite et obligation de formation

L'article R.233.13-19 du code du travail prescrit que la conduite des équipements de travails mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. Cette formation doit être complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire.

En outre, la conduite de certains équipements présentant des risques particuliers, en raison de leurs caractéristiques ou de leur objet est subordonnée à l'obtention d'une autorisation de conduite délivrée par le chef d'entreprise.

Cette autorisation est obligatoire depuis le 05 décembre 2000.


C'est l'arrêté du 2 décembre 1998 qui défini les modalités de délivrance de l'autorisation de conduite :
- Aptitude médicale du salarié.
- Formation sur le ou les engins utilisés (cette formation doit être théorique et pratique : en conserver la preuve)
- Evaluation du salarié (conserver la preuve du test théorique et pratique)
- Connaissance des lieux et instructions à respecter

Le salarié doit pouvoir présenter l'autorisation de conduite en cas de contôle (CRAM, Inspection du travail,...).

Exemple d'autorisation de conduite

Autorisation-conduite-recto

Autorisation-conduite-verso

Inscrivez vous à la Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes les informations; toutes les nouveautés de GO formations...